Au 8ème étage de la rue de Paradis,
on pousse la porte de la maison Alaena
pour découvrir un lieu qui invite à la sérénité.

Pensé comme un refuge au cœur d’un environnement citadin en ébullition constante,
le calme y est absolu, la vue apaisante.

La lumière naturelle s’invite dans cet écrin minimaliste et intimiste
aux couleurs douces et aux matières aériennes.

Un espace ouvert sur l’horizon, épuré, qui donne une sensation de paix
au milieu du chaos de la ville.

Sur la terrasse, baignée de lumière, entourée de végétation, on survole les toits de Paris.
On admire la tour Eiffel, le Sacré-Cœur, les Invalides, on redécouvre Paris.

Dans le salon baigné de lumière, on admire le lever du soleil pour un cours de yoga.
Le midi on s’installe sur la terrasse, on profite d’un thé délicat, d’une douceur sucrée ou salée.

Dans les cabines de soin, l’ambiance se fait feutrée, intimiste, apaisante.

Le temps s’arrête.